lundi 15 avril 2019

Nirliit, Juliana Léveillé Trudel, La peuplade,18€

Nirliit, Juliana Léveillé Trudel, La peuplade,18€

coup de cœur Romain


Une jeune femme du Sud qui, comme les oies, fait souvent le voyage jusqu’à Salluit, parle à Eva, son amie du Nord disparue, dont le corps est dans l’eau du fjord et l’esprit, partout. Le Nord est dur – «il y a de l’amour violent entre les murs de ces maisons presque identiques» – et la missionnaire aventurière se demande «comment on fait pour guérir son cœur». Elle s’active, s’occupe des enfants qui peuplent ses journées, donne une voix aux petites filles inuites et raconte aussi à Eva ce qu’il advient de son fils Elijah, parce qu’il y a forcément une continuité, une descendance, après la passion, puis la mort.
Juliana Léveillé-Trudel livre un récit d’amour et d’amitié beau et rude comme la toundra. Nirliit partage la « beauté en forme de coup de poing dans le ventre » qu’exhale le Nord.


Extrait "Et ça coûte cher, tellement cher, cher pour rien, cher pour des légumes mous, des fruits bosselés, de la laitue qui a gelé par bouts dans la soute réfrigérée d'Air Inuit. Cher pour du pain dont les trois premières tranches sont moisies, on s'en rend compte après l'achat, et on ne va pas se le faire échanger parce que c'est comme ça et c'est tout. Une fortune pour des aliments à peine acceptables pour une vente rapide dans le Sud. Et parfois l'avion ne vient pas, parfois le temps est trop mauvais, parfois plus de pain, plus de lait, plus rien, parfois comme un pays en guerre, parfois le magasin vide, et quand l'avion revient, on se réjouit de revoir nos légumes défraichis et nos fruits bruns."

C'est dangereux pour les belles femmes ici. Nancy court à ma rencontre: la préadolescente boudeuse et boulotte est en train de se transformer en ravissante jeune fille. Toute jolie avec ses cheveux remontés et  ses longues boucles d'oreilles, son corps qui s'allonge et s'affine, ses grands yeux qu'elle a commencé à maquiller. Ses treize ans lui vont si bien, à elle et à ses coquettes amies, et je me demande combien de temps encore, il vous reste combien de temps? Combien de temps avant qu'un chum trop entreprenant ne vous impose l'heure de votre première fois, si ce n'est pas déjà fait, combien de temps avant de tomber enceinte et ne jamais oser penser à l'avortement? Même pour une enfant de treize ans, même pour une victime de viol ou d'inceste.

 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire