vendredi 21 décembre 2018

pack Noël n°7: Récits, Russie, Extrême orient, Solitude

Ermites dans la taïga, (Vassili Peskov, 8€70) + Des nouvelles d'Agafia (Vassili Peskov, 7€70) + L'hiver aux Trousses (Cédric gras, 7€80)

Le pack Russie, Solitude Extrême Orient Russe: 24€20


Ermites dans la taïga, Vassili Peskov, 8€70



Une famille de vieux-croyants démunis à l'extrême, subsistant dans une cabane misérable, en pleine taïga, coupés de la civilisation depuis... 1938 : telle est l'incroyable réalité décrite par Vassili Peskov, qui raconte ici avec passion et minutie l'aventure des ermites de notre temps, puis les vains efforts de la plus jeune d'entre eux, Agafia, pour se réadapter au monde. Nouvelle version du mythe de Robinson, manuel de survie dans la taïga, histoire de femme aussi, ce livre riche et multiple a rencontré lors de sa parution chez Actes Sud en 1992 un succès qui ne s'est jamais démenti. Et Agafia, sa magnifique héroïne, vit toujours, loin du " siècle ", dans la sauvage solitude de la taïga.



Des nouvelles d'Agafia, Vassili Peskov, 7€70

“Dans ma longue vie de grand reporter, dit Vassili Peskov – qui travaille depuis plus d’un demi-siècle pour le même quotidien moscovite, la Komsomolskaya Pravda –, j’ai pu côtoyer de près des célébrités hors pair qui m’ont beaucoup impressionné. Je pense entre autres au maréchal Joukov, au cosmonaute Youri Gagarine, au savant voyageur Thor Heyerdahl… Mais la personnalité la plus intéressante que j’aie connue, la plus fascinante, la plus attachante aussi, reste à mes yeux celle d’Agafi a Lykova.” Née en 1945 dans la forêt sibérienne, Agafi a est la dernière survivante de la famille Lykov, retirée depuis 1928 dans la taïga pour une incroyable robinsonnade d’un demi-siècle, puis “découverte” en 1978 par un groupe de géologues. Vassili Peskov révéla l’aventure dans le livre Ermites dans la taïga, qui s’achevait sur le désir d’Agafi a de continuer à vivre solitaire et en autarcie. De nombreux lecteurs se sont interrogés sur le destin de cette femme courageuse qui avait choisi de ne pas revenir à la civilisation. Dans ce nouveau récit, basé sur des voyages effectués de 1992 à 2008, on voit l’héroïne malgré elle évoluer au fi l des ans. Tandis que l’amitié perdure avec Erofeï, de nouveaux candidats à la vie érémitique dans des conditions primitives et difficiles rejoignent Agafia, dont Sergeï, artiste peintre, et l’étonnante Nadia, ve nue elle aussi se perdre au fi n fond de la Sibérie.

L'Hiver aux Trousses, Cédric Gras, 7€80

 Au cour de territoires dont les noms sont autant de promesses de rêves, et parfois de terribles désillusions, il dialogue avec les fantômes de l'épopée tsariste, trinque avec les derniers du progrès soviétique, et raconte la Russie pacifique contemporaine. Aux confins du pays, au bord de l'Orient, le voici qui s'avance sur les traces des grands voyageurs.
Cédric Gras est un écrivain géographe. Ou plutôt un écrivain de la géographie, et aussi un arpenteur, un baroudeur érudit, l'un de ceux qui n'hésitent pas quand il faut tracer un trait entre Yakoutsk et Vladivostok, et parcourir l'Extrême-Orient russe, l'hiver aux trousses, en accompagnant l'automne. Des contrées polaires à la mer du Japon, la « chasse aux feuilles rouges » d'un long été indien a guidé ses pas.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire